[MUST - 16/11/2022] Découvrez les trois derniers blogs publiés : Référentiel PSDM, SESAM-Vitale, SMS - Rendez-vous dans la rubrique Actualités | Blog

L’orthèse dynamique en tissu élastomère (ODTE) pour les enfants atteints d’IMC

5 11 2015 | Move

Une étude récente publiée par le Journal de l’orthopédie met en valeur les résultats positifs des orthèses dynamiques en tissu élastomère pour les patients atteints d’IMC. L’objectif de cette étude était d’identifier les modifications de la démarche et de la mobilité chez les enfants IMC à qui l’on avait prescrit des caleçons ODTE.

Quelles sont les symptômes et les handicaps d’un enfant atteint d’IMC (d’infirmité motrice cérébrale) spastique ?

pied3L’infirmité motrice cérébrale est une pathologie qui touche 2 à 3 enfants pour 1000 enfants nés viables.[1] Quasiment 1 sur 4 de ces enfants touchés par une Infirmité Motrice Cérébrale (IMC) présente un cas d’IMC de type diplégique ce qui malheureusement handicapera plus ou moins fortement sa démarche.

Différents traitements sont proposés à ces jeunes patients : chirurgicaux, rééducation et aussi, le plus souvent, la pose d’orthèses. Jusqu’ici a plupart des études étaient consacrées aux orthèses attachées aux membres inférieurs du patient. Or, une récente étude publiée par LE JOURNAL DE L’ORTHOPEDIE[2], met en avant sur une période large de 1993 à 2008 les effets bénéfiques des orthèses dynamiques en tissu élastomère.

Bien que de nombreux articles aient été consacrés à cette technique d’orthèse, aucune étude suffisamment longue et sérieuse n’avait été jusqu’ici effectuée sur ce type de dispositif médical. Alors que « l’observation de  la  marche  est  un  challenge  quotidien  pour  les  médecins  et  les thérapeutes  s’occupant  d’enfants  dont  la marche dévie de la normale. La description systématique des troubles de la marche permet  d’adapter  les  traitements  nécessaires de  façon  optimale  au  patient ».[3]

 

Les bénéfices de l’orthèse dynamique en tissu élastomère pour le patient diplégique

Afin d’aider et soulager les jeunes patients ayant soufferts d’IMC dans leur acquisition de la marche, nombre de matériaux disponibles sont utilisés par les orthésistes. Cependant, il semblerait que l’Orthèse Dynamique en Tissu Élastomère (ODTE), bien que souvent évoquée, ait été souvent négligée en rapport avec les acquisitions nets évaluées sur 12 cas étudiés de 1993 à 2008.

En effet il a été prescrit à chaque enfant un caleçon long de type ODTE. Chaque orthèse « était fabriquée en tissu polyester/ lycra incluant des panneaux anti-rotation compressifs pour déclencher la rotation externe et l’abduction des membres inférieurs, associés à une compression à l’extension du genou et à une compression pelvienne ».[4]

Les patients sélectionnés pour l’étude « devaient être âgés de 3 à 16 ans et devaient présentés : « une démarche typiquement voûtée, être pris en charge par un kinésithérapeute et déjà participer (ou pouvant participer) à une évaluation hebdomadaire, être capables de marcher et être motivés pour la marche, avec ou sans aide technique, sur une distance minimale de 30m (3 x 10 m) ».[5]

Les résultats de cette étude ont démontré que « des modifications positives de la durée de la marche et de l’indice de coût physiologique ont été identifiées pour la démarche de certains sujets ».[6] Il s’agira donc de développer les études concernant ce type d’orthèse afin de déterminer quels sont les patients pour lesquels l’ODTE sera le type d’orthèses le plus bénéfique.

[1] École de Allied Health Professions, Université d’East Anglia, Norwich, Royaume-Uni

[2] LE JOURNAL DE L’ORTHOPEDIE – Volume 12 – N° 41 – pp 1835-1840

[3] http://www.swiss-paediatrics.org/sites/default/files/paediatrica/vol18/n6/pdf/35-39.pdf

[4] LE JOURNAL DE L’ORTHOPEDIE – Volume 12 – N° 41

[5] LE JOURNAL DE L’ORTHOPEDIE – Volume 12 – N° 41

[6] Idem

CONTACTEZ-NOUS