[MUST - 16/11/2022] Découvrez les trois derniers blogs publiés : Référentiel PSDM, SESAM-Vitale, SMS - Rendez-vous dans la rubrique Actualités | Blog

Les prestataires de santé à domicile, des acteurs incontournables de la santé ?

9 02 2016 | Air, Home, Life

Les Prestataires de Santé à Domicile interviennent auprès de patients handicapés, malades ou dépendants. En lien avec les médecins prescripteurs, leur apport aux soins et au confort de vie est devenu déterminant. Les PSAD ont un rôle essentiel dans le parcours de soins.

Un million de patients pris en charge par les prestataires de santé à domicile

must1Le nombre annoncé des patients pris en charge par les prestataires de santé à domicile (PSAD) en France varie entre huit cents mille[1] et un peu plus d’un million2 de personnes, selon les sources. Les raisons du très grand nombre de ces prises en charge sont multiples. Ces raisons sont sociétales pour partie car les soins prodigués à domicile sont moins coûteux que ceux pratiqués en milieu hospitalier. Depuis de nombreuses années par exemple, les Conseils Départementaux – anciennement Conseils Généraux – décident et mettent en œuvre des politiques volontaristes d’aide et d’accompagnement des soins à domicile à l’usage de leurs administrés. L’hôpital, libéré de la prise en charge de ces patients, peut ainsi se recentrer sur son cœur de métier2. Conjointement, les causes du grand nombre de ces prises en charge à domicile sont individuelles. Majoritairement, les patients en situation de santé fragilisée (90% d’entre eux[2]) souhaitent rester à domicile, leurs proches les encouragent. Ils envisagent cet accompagnement comme étant de nature à améliorer leur confort de vie, à condition qu’il soit réalisé par des professionnels de la santé capables d’assurer leur sécurité en termes de prise en charge médico technique et en lien étroit avec leur médecin prescripteur. Or ce sont là exactement les prestations fournies par les Prestataires de Santé à Domicile. Du fait du retour d’informations techniques ou médicales qu’ils savent fournir aux médecins ainsi que de leur proximité avec les patients, cela permet au malade et à leur famille une meilleure compréhension de leur traitement. Ces prestataires de santé à domicile contribuent évidemment à l’amélioration de l’efficacité du système de santé.

 

Prestataires de santé à domicile, une croissance forte depuis 20 ans

C’est là l’autre constat que l’on peut établir sur les vingt dernières années. Le nombre des patients pris en charge par les Prestataires de santé à domicile est en constante augmentation. On l’a vu, cela est dû à des politiques locales volontaristes et à une prise de conscience collective de leurs intérêts. Les malades sont pris en charge au mieux de leurs attentes pour un coût global moindre et maîtrisé tout en permettant à l’hôpital de se recentrer sur leurs activités. Les structures des PSAD sont de toutes natures, associatives ou privées, et de toutes les tailles. Elles emploient aujourd’hui entre 13 000 et 16 000 salariés (selon les sources) avec une croissance annuelle actuelle d’à peu près un millier d’emplois. Toutes ces personnes sont formées et qualifiées. Parmi ces postes, on compte notamment 1 500 emplois médicaux : diététiciens, infirmiers ou pharmaciens par exemple. Les pathologies prises en charge imposent un besoin absolu de formation des prestataires de santé à domicile. Ces pathologies sont en effet classées en quatre catégories : les maladies chroniques, les maladies aiguës, le handicap et la dépendance liée à l’âge. Ces types d’activités et le souhait de la société, dans son ensemble, qu’elles puissent être fournies à domicile laissent à penser que les associations ou sociétés de PSAD sont encore en plein essor. Ces dernières se structurent d’ailleurs, pour être reconnues comme de véritables partenaires du système de santé et pour pouvoir y contribuer de plus en plus. Le secteur d’activité des PSAD doit donc être considéré comme un secteur d’avenir, et ce avec d’autant plus d’intérêt que l’activité concernée n’est certainement pas délocalisable.

[1] http://www.upsadi.fr/article-4/

[2] http://www.synapsad.fr/dossier_information_PSAD.pdf

CONTACTEZ-NOUS