[MUST - 27/04/2022] Découvrez le dernier blog publié : Gestion de stocks - Rendez-vous dans la rubrique Actualités | Blog

Le rôle des PSAD dans le maintien des soins hospitaliers au domicile

3 07 2015 | Air, Blog Must, Home, Life

La loi HPST de 2009 comme les restrictions budgétaires incitent les professionnels comme les patients à sortir du système « Tout-hôpital ». La médecine de ville française, qualitative et quantitative, répond aux grands enjeux de santé.

Quand le patient insuffisant respiratoire, handicapé ou perfusé sort de l’hôpital

I'm proud of the man he's becomeDepuis quelques années, les efforts de la maîtrise des coûts de santé publique s’orientent principalement vers la médecine ambulatoire et le traitement d’un certain nombre de pathologies chroniques à domicile. Bien évidemment le système hospitalier a ses avantages indéniables pour le patient malade ou pour les coûts de son traitement, et le retour à domicile est un but à atteindre le plus rapidement possible dans le parcours de soin.

La médecine de ville grâce à l’expertise médicale et technique de ses acteurs professionnels de santé apporte au patient transfusé, handicapé ou cancéreux une nouvelle qualité de vie à laquelle il ne pouvait prétendre auparavant. Toutefois la principale difficulté éprouvée encore par les patients est la crainte d’un manque de coordination entre son parcours hospitalier et sa prise en charge à domicile.

 

Pour répondre à ces éventuelles interrogations du patient, la FFAAIR a édité en 2008 une plaquette[1] à l’intention des malades en sortie de l’hôpital. Cette publication explique très clairement le rôle du prestataire de soin à domicile et de ce fait, rend l’information plus visible aux yeux de patients qui jusque-là n’étaient pas concernés par la médecine ambulatoire.

De plus, le PSAD se doit, lors de sa première visite médicotechnique, d’expliquer et de former son patient appareillé à domicile (fiche technique, notice d’utilisation, formation) et de s’assurer, lors de ces visites de contrôles préventives que le patient utilise correctement son appareil et qu’il n’éprouve pas de gêne, etc…

 

L’utilité d’une unité de coordination entre soins hospitaliers et médecine de proximité

Sachant que l’accent a été mis à de nombreuses reprises sur la nécessite de décentrer la médecine hospitalière vers la médecine de ville, de nouvelles organisations naissent.

En tout premier lieu la coordination de la sortie de l’hôpital s’effectue par un prestataire de soin à domicile qui contactera son équipe médicale (pharmacien, infirmier libéral, médecin traitant…) afin de prendre en charge le patient.

«Lors de l’installation du patient, il peut assurer la formation de l’infirmier libéral aux dispositifs médicaux utilisés et donne les informations nécessaires à la bonne continuité des soins entre l’hôpital et la ville ».[2]

Toutefois certains hôpitaux ont mis en place, afin de rendre ce système encore plus efficient, des cellules de coordination au sein même de leur établissement. Ainsi à l’institut Gustave Roussy de Villejuif,[3] une unité de coordination infirmière prend en charge directement les patients prêts à partir dès l’hôpital. Le but principal est de gagner du temps pour être opérationnel dès le retour à domicile du patient. L’unité sélectionne les prestataires à domicile et les autres acteurs de proximité puis attribue les dossiers et prescriptions de chaque patient. La coordination sélectionne les PSAD et égalise les volumes de travail entre chacun.

L’avantage est évident pour le PSAD : du travail constant mais aussi un énorme gain de temps. Les prescriptions médicales sont obligatoirement validées par les infirmières de coordination, ainsi, le prestataire n’a plus à vérifier les ordonnances transmises. Il peut aussi prévoir les dispositifs médicaux à livrer au patient comme établir à l’avance le planning d’intervention.

La médecine de proximité est sans aucun doute la médecine à privilégier dans les années futures pour le maintien d’une politique de santé de qualité. Patients, hôpitaux comme prestataires de santé unis formeront le pacte de santé de l’efficience de la médecine de l’avenir.

 

Title : Le patient sort de l’hôpital, la coordination de son retour à domicile

Description : L’importance d’une bonne coordination entre professionnels de santé pour le maintien à domicile des patients auparavant hospitalisés.  

 

[1] http://www.ffaair.org/assets/pdf/charte/BD-Charte.pdf

[2] Santé à domicile Info n°1, novembre 2013

[3] http://www.directmedica.com/content/uploads/2013/11/Dossier-maintien-%C3%A0-domicile.pdf

CONTACTEZ-NOUS