[MUST - 16/11/2022] Découvrez les trois derniers blogs publiés : Référentiel PSDM, SESAM-Vitale, SMS - Rendez-vous dans la rubrique Actualités | Blog

Insulinothérapie à domicile : les nouveaux forfaits du 9 juillet 2015

25 10 2015 | Life

Les prestataires de santé à domicile vont pouvoir enfin se réjouir. La nomenclature de la LPP concernant l’insulinothérapie à domicile a été modifiée. Insulinothérapie à domicile : découvrez les nouveaux forfaits LPP du 9 juillet 2015.

Les pompes à insuline externes : la simplification de la LPP

Pregnant woman with doctorLes dispositifs de pompes à insulines externes apparaissaient jusqu’alors dans la LPP sous deux codes de nomenclature distincts :

  • code 1121332 : pour la prise en charge de la location journalière de la pompe,
  • code 1130058 : pour la prestation journalière associée à la mise en place de la pompe à insuline externe effectuée par un PSAD.

Ces deux codes ont été radiés par un arrêté du 9 juillet 2015 au JO afin de regrouper ces deux prestations, intiment liées, en une seule.

Ainsi à partir du 1er aout 2015, le nouveau forfait, remplaçant les codes 1121332 et 1130058, porte le code 1131170[1].

 

Ce forfait comprendra la prestation de location de la pompe à insuline externe mais aussi toutes les prestations associées de maintenance, de surveillance et de prise en charge journalières assurées par les prestataires de santé à domicile.

Bien évidemment Must G5 se tient à votre disposition pour tout renseignement concernant ces changements.

 

La simplification du forfait d’insulinothérapie à domicile : une victoire pour les PSAD ?

Les bienfaits des pompes externes d’insuline à domicile ne sont plus à démontrer depuis plusieurs années. Le patient insulinodépendant retrouve enfin une liberté qu’il avait perdue au prix de sa maladie.

En revanche, ce traitement du diabète à domicile souffre encore d’un manque d’informations et de moyens. L’insulinothérapie à domicile fait encore peur. Voilà pourquoi les prestataires de santé à domicile œuvrent depuis plusieurs années pour rendre ces traitements accessibles au plus grand nombre de patients. Ils participent notamment activement à la campagne de sensibilisation et d’informations sur ce mode de traitement.

De plus, l’insulinothérapie à domicile semble être un moyen plus efficient pour la maîtrise des coûts de Santé publique que les traitements « classiques ».

«[…] C’est le cas notamment du développement de la dialyse à domicile, défendu par l’Assurance maladie et identifié par la Fédération des PSAD comme un vecteur d’efficience, qui permet, en plus d’améliorer la qualité de vie et de soins du patient, de réaliser des économies importantes sur le coût global de la prise en charge de l’insuffisance rénale chronique terminale »[2].

 

La simplification de ce forfait ne peut donc être qu’une bonne nouvelle pour les patients insulinodépendants !

[1] Arrêté du 9 juillet 2015 publié au Journal Officiel du 16 juillet 2015 (Texte 26)

[2] http://www.fedepsad.fr/_lib_medias/files/62-1172.pdf

CONTACTEZ-NOUS